Reforestation à partir d'espèces locales – Volet Equateur

environnementFICHE PROJET – ENVIRONNEMENT

encours

  • Pays d'action : Equateur
  • Date de début : Janvier 2014
  • Durée : 18 mois + 5 ans de suivi

Objectif général

  • Reforester des zones dégradées en mettant en place un modèle d’agroforesterie durable afin de contribuer à l’amélioration du niveau de vie des populations indigènes, tout en préservant les ressources de la forêt amazonienne

Objectifs spécifiques

Reforester les zones dégradées avec des espèces natives (35.000 sur 100 ha.)

Permettre leur exploitation durable et ainsi générer une source de revenus venant se substituer à des pratiques facteurs de déforestation (abattis-brûlis, élevage extensif, extension des monocultures, production de charbon)

Sensibiliser les bénéficiaires au développement durable

Améliorer les conditions de vie et de santé des communautés

Protéger de l’érosion et améliorer la qualité des sols

Zone d’action

  • Province amazonienne du Napo

Bénéficiaires

  • Bénéficiaires directs : 150
  • Les Bénéficiaires indirects du projet sont les familles liées aux propriétaires, soit à l’heure actuelle 3600 habitants répartis en 700 familles

Organisation porteuse du projet

  • LATITUD SUR

Partenariats locaux

  • Ishpingo

Partenariats internationaux

  • Goodplanet

Soutiens institutionnels

  • Ministère de l'Agriculture
  • Ministère de l'Environnement

Résultats obtenus
(ou attendus)

  • Les espèces d’arbres et de plantes à semer sont identifiées
  • 35 000 arbres plantés sur 100 hectares
  • 4 pépinières sont créées et entretenues au sein du canton de Talag
  • Les familles sont formées aux techniques d’entretien des différentes cultures

Site web de référence

Perspectives

  • Mener la reforestation avec d’autres communautés alentours.
  • Diagnostics de faisabilité en cours
  • Il pourra être complémenté par des programmes de formation à l'exploitation durable de certaines espèces.

M'abonner

Visit Us On FacebookVisit Us On Twitter