Congés solidaires avec l’entreprise française Blachère Illumination

CS-Blachere2En Juin, nous avons accueilli à bord du Selva Viva 10 employés de l’entreprise française Blachère Illumination, désireux de connaître les projets solidaires de Latitud Sur, et en particulier celui de reforestation dont l’entreprise est un des financeurs principaux. Nous leur avons donc concocté un programme spéciale à base d’aventures et d’apprentissage.

En effet, les employés ont pu suivre les bénéficiaires du projet de Fray Martin et San Pedro dans leurs activités de reforestation mais également découvrir  le mode de vie des populations rurales du Loreto et partager avec eux des moments du quotidien.

Ils se sont montrés très investis dans leurs activités et ont d’ailleurs planté plus de 267 arbres au cours de la semaine, défriché 1 hectare de parcelle cultivable et participé au maintien d’une pépinière !

Pour les activités de tourisme, marche dans la selva, atelier de confection de confitures et cours de salsa étaient au programme !

La semaine s’est achevée par une parrillada (barbecue) dans la communauté de Fray Martin partagée sous le signe de la bonne humeur entre l’équipe de Latitud Sur, les employés de Blachère et les habitants de la communauté.

CS-Blachere

Un cocktail inoubliable de tourisme et solidarité !

Les congés solidaires peuvent intéresser tous types d’entreprises, parlez-en autours de vous !

Publicado en: LS au Pérou, Selva Viva, Voyages éco-touristiques & solidaires

Congés Solidaires Maisons du Monde Juin 2013


Ce mois de juin 2013, l’entreprise Maisons du Monde qui soutient Latitud Sur dans ses projets, a envoyé 9 de ses employés pour la seconde édition de ses Congés Solidaires au Pérou.

Une belle réussite où le groupe, accompagné de l’équipe Latitud Sur, a pu agir concrètement au sein de ses projets : reforestation dans 4 villages de la rivière Nanay, production d’huile d’aguaje dans la communauté Veinte de Enero de la Réserve Pacaya-Samiria, valorisation de l’artisanat local… le tout ponctué par la rencontre avec la population des villages métisses et cocama des fleuves Marañon et Amazone ainsi que la découverte de la faune et de la flore amazoniennes.

Groupe_MdM_2013Après 12 jours de voyage inoubliable à bord du Selva Viva, de rencontres et de partage, la séparation fut difficile mais les participants Maisons du Monde sont repartis chargés de beaux souvenirs, avec une très grande envie de revenir !


Voici le témoignage de Julien, un des participants :

Hola todos !

Le travail chez Maisons du Monde a repris (trop vite) sa place dans ma vie, mais mes pensées sont, elles, bien restées au Pérou avec vous et c’est tant mieux.

Il ne se passe pas un jour depuis notre retour où je ne pense pas à vous et aux moments passés ensemble. De manière naturelle, nous avons créé entre nous tous une relation simple et complice, de laquelle il ne reste que des souvenirs forts. Il faut croire que Latitud Sur n’est pas seulement une ONG fantastique, mais également un excellent système d’accélérateur d’amitiés !Decouverte_Renaco_geant

Un énorme MERCI à Latitud Sur donc, et plus particulièrement à Céline, Bruno et Philippe, pour ce que vous nous avez permis de vivre, pour nous avoir fait partager votre passion et votre amour pour l’Amazonie péruvienne, et pour la simplicité et la gentillesse dont vous avez fait preuve à notre égard.

 

Je n’oublie pas non plus l’équipage complet du Selva Viva, sans qui nous n’aurions pas aussi bien mangé pendant
ce séjour, sans qui nous n’aurions pas pu observer tant de choses en naviguant sur l’Amazone, dans les cochas,…, sans qui nous n’aurions pas eu nos bottes nettoyées, notre linge lavé et notre chambre faite chaque jour,… Ils ont grandement contribué à la qualité de ce séjour.

Et enfin l’équipe MDM… J’étais venu pour profiter d’une expérience magnifique. A mon retour, cette expérience s’est enrichie d’une amitié forte que j’ai pu créer avec chacun de vous. Merci pour tout.

Gr_LS_MdM

Publicado en: Livre d'or du Selva Viva, LS au Pérou, Selva Viva, Voyages éco-touristiques & solidaires

La communauté de Rio Blanco prend soin de ses rivières

Depuis Mars 2011 la communauté de Rio Blanco a été formée à la confection de savons artisanaux. L’objectif est de remplacer les savons, souvent hautement chimiques, utilisés par la communauté pour le bain et le lavage du linge dans les rivières par des savons artisanaux respectueux de l’environnement.

Après une formation et plusieurs mois d’essais, la communauté produit des savons selon différentes recettes :

-savon d’argile avec huile essentielle de citronnelle (produite par une communauté voisine)

-savon au cacao

-savon à la guayusa et huile essentielle de cannelle (produite localement par un français)

Pour que le projet rémunère la communauté pour son travail, les savons sont vendus dans des magasins de produits communautaires du pays et également sur les marchés amazoniens. La fondation et la communauté poursuivent en ce moment même un effort constant en démarchant magasins, hôtels, spa et autres structures.

La prochaine étape est l’obtention d’un distillateur pour former la communauté à la distillation. Elle pourra ainsi produire ses propres huiles essentielles, grâce aux plantes disponibles sur place. Plusieurs plantes seront sélectionnées pour être cultivées à échelle suffisante et permettre la production d’huiles essentielles pour les savons.

Publicado en: Projet savons artisanaux en Équateur

Le SELVA VIVA II

Voilà déjà plusieurs années qu’opère avec succès le SELVA VIVA. Il est temps de penser à la suite. Nous avons donc le plaisir de vous présenter notre projet, que vous aurez peut-être envie de soutenir, comme sympathisant ou comme partenaire engagé:

http://www.zero-deforestation.org/selva-viva-2.php

Publicado en: Latitud Sur, Selva Viva

Brigade Médicale Fluviale Avril 2013: Laetitia nous raconte…

Du 22 avril au 4 mai, nous réalisions notre cinquième brigade à bord du Selva Viva. Embarquée dans cette aventure, une équipe franco-péruvienne constituée du côté français de deux médecins dont une homéopathe, une kiné ostéopathe, deux infirmières et du côté péruvien: un médecin, une sage-femme, une infirmière, une laborantine. L’équipe est complétée par les membres de Latitud Sur, indispensables pour l’organisation et les traductions et les membres d´équipage qui viennent aussi nous aider à “canaliser” la foule de patients.

Voici le récit de Laetitia Regourdal, infirmière engagée de notre première brigade 2013 :

« 23 avril 2013: 1er jour de la brigade médicale.  Depuis le temps que j’espérais être là! 

6h: Excitation intense due à l’aventure à vivre, je me lève de bon pied et, sitôt le petit déjeuner englouti, je rejoins Pedro, le médecin péruvien, afin de préparer des petits tas de médicaments à emporter. Il faudra veiller à ne pas trop en distribuer afin de pouvoir aider toutes les communautés mais s’ils sont tous malades, nous devrons bien les soigner! Positionnement délicat, tout sera une affaire d’équipe! Et quelle équipe. Au fil du temps, nous allons nous découvrir les uns les autres et devenir de plus en plus soudés.

Pour l’heure, me voilà donc avec Pedro, jeune médecin brillant, âgé de seulement 24 ans. A son contact, mon espagnol revient tranquillement. Les termes médicaux sont les mêmes, il suffit d’ajouter “a” ou “o” à la fin des mots. Dans la salle à manger du Selva Viva qui nous sert de réserve à pharmacie, nous nous regardons du coin de l’oeil, un peu intrigués et curieux, l’un vis à vis de l’autre, sans soupçonner qu’une belle complicité naitra entre nous. Etrange collaboration franco-péruvienne qui va être source d’une expérience hors du commun.

Bref, 8h, nous voilà partis à la rencontre de la communauté de Solterito. Ce que je ne sais pas encore, c’est que je vais vivre une expérience unique, intense, indélébile.

Parmi nous, il y a Ottmar, le dentiste. Les soins qu’il peut prodiguer sont à la hauteur de l’espagnol de Leslie, mon amie infirmière, c’est à dire minimalistes. Du coup, celle-ci se retrouve assistante dentaire. Ottmar n’a besoin que d’une chose: sa pince extractrice. Il retire les dents les plus douloureuses, afin d’éviter les infections voire les abcès cérébraux. Et toute la matinée, les habitants de tout âge vont venir se faire “amputer” de leurs dents, après une brève injection d’anesthésiant. Allez hop, un bout de coton, un comprimé d’antalgique, d’antibiotique et au suivant. Personne ne se plaint. Je pense que la sensation de douleur ne doit pas avoir le même sens d’une culture à l’autre. A leur place, je me serais évanouie depuis longtemps. Toujours est-il qu’Ottmar me donne l’impression de concourir pour le Guiness des Records du plus grand nombre de dents arrachées dans un temps réduit. Et la pauvre Leslie, pendant toute la campagne, elle entendra les dents craquer dans les mâchoires. 

Quant à moi, j’aide les 3 médecins et la sage femme Maria Helena. Et hop, première heure, j’assiste Marc, médecin français, dans une ponction du genou. Puis Maria Helena vient me voir et me demande de stériliser des pinces et ciseaux car un accouchement va avoir lieu. Elle me dit, on va y aller dans 3/4 heure mais une heure plus tard, l’époux vient nous voir et nous annonce la naissance d’une petite fille. Nous accourons alors vers la maison sur pilotis, toute proche,où se trouve la jeune maman et son enfant.

J’entre dans l’unique pièce et découvre un nourrisson, posé sur une bache, à même le sol. A un mètre de là, sous la moustiquaire, la maman, épuisée.

Maria Helena s’affaire, elle me demande de clamper le cordon ombilical de part et d’autre afin que le papa puisse le sectionner, libérant ainsi à tout jamais la petite fille du placenta, et indirectement, de sa mère. Grand moment d’émotion pour moi. Les pinces à clamper sont trop petites, le cordon est cartilagineux. J’en tremble. Je n’ai jamais eu de cours sur l’accouchement et je n’ai que de vagues notions bien théoriques ! J’en oublie mon espagnol mais Maria Helena reste calme, me réexplique ce qu’elle veut que je fasse. Elle demande un bout de ficelle au papa, on le désinfecte sommairement et hop, le cordon ombilical est ficelé, nettoyé et protégé. 

Puis Maria Helena s’occupe de la maman. C’est son 5ème enfant. Elle saigne abondamment. Maria Helena la désinfecte avec de l’alcool à 90 degrés. Aucun rictus de douleur. En guise de protection vaginale, une bande contenant du coton et des compresses feront l’affaire. Je complète le tout avec des compresses hémostatiques bien efficaces mais inconnues au Pérou.

A 4 pattes sur le sol constitué de planches percées à travers lequel on voit l’eau du rio, je m’occupe d’habiller la petite. Elle va commencer sa vie avec des vêtements qui semblent neufs, une aubaine au confins de cette jungle amazonienne. Mes gestes sont ceux d’une débutante. J’ai peur de lui casser la nuque, de blesser son petit crâne encore tout mou. Je suis tout sauf “à l’aise et tranquille”! Je place ensuite la petite dans les bras de sa maman. Aucun geste tendre, aucune marque d’affection. Est-ce que la maman est à ce point fatiguée? Est-ce leur culture? Cela restera un mystère. C’est ainsi. Puis, comme ça ne suffisait pas comme charge émotionnelle, j’apprends qu’elle va porter mon prénom. Je n’y crois pas. Mais on m’explique qu’il est de coutume de donner le prénom de la personne qui a participé à couper le cordon. Et en plus, ici , tous savent que c’est ma “1ère fois”. Que d’émotions. Je deviens ainsi marraine et, honneur supplémentaire, le parrain n’est autre que Hernan, le capitaine du Selva Viva. J’avais apporté 2 peluches identiques. J’en offre une à la fillette. Je garderai l’autre avec moi. Au fin fond de la jungle amazonienne, un lien vient de naitre. A jamais, je serai reliée à cette communauté. Les mots me manquent, un tas d’émotions diverses jaillissent en moi. J’accueille sans rien comprendre à ce qui vient de se passer. La vie est surprenante. Et ce n’est que le 1er jour de la Brigade!!! »

Publicado en: Brigades Médicales Fluviales, LS au Pérou Etiquetado con: ,

De nouvelles destinations péruviennes

Ce début d’année 2013 sourit à Latitud Sur qui en plus des très bons résultats de ses projets de Développement, propose désormais une plus large gamme de voyages solidaires en Amazonie péruvienne.

Grâce à nos agences partenaires œuvrant aussi pour un Tourisme Solidaire et Responsable, vous pouvez découvrir d’autres parties du Pérou comme la vallée sacrée, le Machu Pichu, les lignes de Nazca, le Canyon de Colca, le Nord-Pérou, etc…

Nous avons donc la joie de vous présenter nos différentes offres déjà en ligne sur notre site, mais aussi à venir :

  • Croisières Solidaires à bord du Selva Viva : Notre symbole et notre offre touristique la plus originale. Naviguez sur le mythique fleuve Amazone et ses affluents lors de croisières de 3 à 12 jours. Une dizaine  de dates de départ sont confirmées en 2013 avec des programmes toujours plus intenses grâce à nos 5 années d’expérience. Embarquez pour un voyage unique et découvrez l’incroyable biodiversité de la forêt tropicale ainsi que la richesse culturelle d’une région fascinante, classée parmi les 7 Merveilles Naturelles du Monde en Aout 2012. Départs toute l’année. Nous consulter : iquitos@latitudsur.org

 

  • Immersion chez les indiens  de l’ethnie Cocama à Solterito sur le fleuve Marañon : Passez quelques jours, voire quelques semaines chez Norma et sa famille. Vivez au rythme d’un village d’Amazonie et découvrez ses traditions, ses recettes de cuisine, son artisanat et surtout son grand sens de l’hospitalité.  Possible toute l’année. Plus d’informations : iquitos@latitudsur.org

 

  • Une nouvelle formule de Séjour Solidaire créée en partenariat avec l’agence française Saïga Voyages : Découvrez la vie quotidienne du village de San Pedro et participez, aux côtés des habitants fortement impliqués, à notre programme de reforestation près du fleuve Nanay et de la Réserve Nationale Allpahuayo Mishana. Plus d’informations : http://www.saiga-voyage-nature.fr/fr/voyage/visualiser/au-coeur-de-l-amazonie-peruvienne

 

  • Séjours d’aventures à la carte pour tous types de passionnés : ornithologie, aquariophilie, ethnologie, plantes médicinales, treks, photographie… Quelle que soit votre passion, nous pouvons organiser avec vous une croisière à thème. Grâce à notre réseau d’experts (guides naturalistes, professeurs universitaires, ingénieurs agronomes, volontaires de solidarité internationale), nous vous aiderons à créer votre propre voyage en fonction de vos attentes et de votre budget. Plus d’informations : iquitos@latitudsur.org

 

  • En cours de création : un séjour « Détente et Bien Etre » en plein cœur de la jungle Amazonienne.  Pour vous faire profiter pleinement du cadre magique et propice à la relaxation qu’offre le poumon de la planète, nous sommes en train d’élaborer un programme spécial  détente. Plus d’informations très prochainement.

 

  • Nous offrons également, en collaboration avec différentes agences partenaires, des combinés touristiques pour visiter les autres sites emblématiques du Pérou : du survol en avion des lignes de Nazca au trek jusqu’au Macchu-Picchu, en passant par le rafting, l’escalade ou le VTT de descente dans la cordillère blanche, vous découvrirez qu’un séjour au Pérou est toujours bien trop court… Plus d’informations : iquitos@latitudsur.org

 

Vous voilà prévenus : toute l’équipe de Latitud Sur se mobilisera pour vous offrir une aventure originale  100 % Solidaire au Pérou.

Hasta pronto !

Bruno Rossignol. Responsable Tourisme Solidaire.

« Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. » Marcel Proust.

Publicado en: Voyages éco-touristiques & solidaires

Le Selva Viva aux limites péruviennes de l’Amazone

Au mois de Mars dernier le Selva Viva s’est aventuré vers des contrées qu’il n’avait pas encore eu l’occasion d’explorer.

Parti d’Iquitos, il a emmené cinq passagers curieux et téméraires. Accompagnés par Jean-Patrick Costa ils sont descendus jusqu’aux limites péruviennes de l’Amazone, aux frontières du Brésil et de la Colombie.

Pas de programme établi pour cette croisière de découverte. Seules des étapes repérées au préalable sur les cartes devaient nous apporter leur lot de surprises et de rencontres.

C’était l’esprit premier de cette croisière ; suivre les cours d’eau, descendre l’Amazone et remonter ses affluents à la rencontre des personnes qui vivent du fleuve et avec le fleuve même si c’est parfois au détriment de la forêt.

Nous fîmes l’exploration de plusieurs rios : Cochiquina, Mayoruna, Atacuari, Choroyacu, Cajocuma, Apayacu.

Le long de ces rivières vivent les peuples Boras, qui eurent à cœur de nous faire partager leurs traditions, mais aussi les Huitotos, les Yaguas, les Achites. A ces populations indigènes était mêlée une importante communauté israélite descendue de la sierra il y a peu.

Les habitants des berges nous accompagnèrent volontiers à la recherche de la faune et de la flore de leur milieu environnant. Nous entrainant parfois à travers des entrelacs de canaux jusqu’à des petits villages perdus au cœur de la forêt et composés de cinq ou six familles seulement.

Il y eut bien cet accueil un peu particulier dans une communauté où il fallut parlementer à l’ombre des fusils. Le malentendu fut dissipé au cours d’une réunion solennelle et improvisée dans l’école du village. Sans parler de la fête qui s’en suivit le soir même.

Chaque sortie était l’occasion de surprendre singes, paresseux ou de nombreux oiseaux au sein d’une végétation luxuriante. Les dauphins nous attendaient à chaque embouchure de rio. Nous eûmes la chance de voir l’un des animaux les plus discrets et les plus farouches de l’Amazone : le lamantin.

Cette croisière fut aussi l’occasion de mettre un pied au Brésil et en Colombie en visitant les villes de Tabatinga et Léticia

C’est dans le secteur du rio Atacuari et du rio Cajocuma reliés entre eux par le Yacarité à la saison des hautes eaux que nous eûmes les meilleurs contacts.

Cette région riche en lagunes mériterait une visite un peu plus approfondie.

Il s’agissait d’une première approche et cela fera-t-il peut-être l’objet d’une nouvelle exploration du Selva Viva.

Publicado en: Voyages éco-touristiques & solidaires

From one of our New Year’s Day Cruise traveller…

See this nice text on this special cruise:

http://www.tripadvisor.com/ShowTopic-g294315-i5895-k6396587-Possibly_the_best_way_to_see_the_Amazon-Iquitos_Loreto_Region.html

Publicado en: Voyages éco-touristiques & solidaires

Voeux Latitud Sur 2013

Toute l’équipe de Latitud Sur vous souhaite ses meilleurs vœux pour 2013 et espère vous retrouver cette année à bord du Selva Viva pour de nouvelles aventures solidaires !

Publicado en: Equipe-LS-Pérou, Latitud Sur, LS au Pérou Etiquetado con:

Retour sur l’expédition aquariophile Rio Napo 2012 – Découverte de ses poissons endémiques

Envie d’une pause? Remontez le fleuve Napo en montant à bord du Selva Viva avec nos 9 voyageurs aquariophiles!
20 minutes d’évasion, de découvertes et d’émotions… Embarquez en cliquant sur le lien ci-dessous.

Retour sur l'expédition Rio Napo 2012 Découverte de ses poissons endémiques

Production : Boombeley pour AquarioTV
Prises de vues & réalisation : Patrick Harant
Photos : Philippe Gras

Amazonie 2015, c’est un programme d’expéditions aquariophiles à dimension solidaire qui permet à de petits groupes d’aquariophiles de découvrir l’Amazonie en toute sécurité avec des accompagnateurs aguéris de l’ONG Latitud Sur et des guides aquariophiles délégués par aquariomania qui vous encadrent et vous conseillent (une occasion unique de vivre des moments forts à ne pas manquer dans une vie d’aquariophile )

Voici le troisième épisode (3 sur 4) de ce film de 90 mn qui retrace l’aventure du groupe des 9 aquariophiles pendant 3 semaines passées dans l’Amazonie péruvienne sur le Rio Napo à la recherche de ses poissons endémiques.

Publicado en: Latitud Sur, LS au Pérou, Voyages éco-touristiques & solidaires Etiquetado con: , , , , ,
Visit Us On FacebookVisit Us On Twitter