Agréement 1% for the Planet!

Latitud Sur et Arutam Zéro Déforestation sont aujourd’hui toutes les deux enregistrées comme associations partenaires du programme 1% for the Planet!

1% for the Planet est un mouvement international regroupant plus de 1000 entreprises qui ont décidé de verser 1% de leurs ventes à 3087 organisations oeuvrant pour la protection de l’environnement tout autour du monde.

Publicado en: Partenaires de Latitud Sur Etiquetado con: ,

Projet de gestion des déchets à Fray Martín – Proyecto de Gestión de la basura en Fray Martín

Projet de gestion des déchets à Fray Martín

Comme dans la majorité des villages de l’Amazonie, la communauté de Fray Martín ne dispose d’aucune poubelle et les déchets de toutes sortes sont jetés dans la nature environnante. C’est pour cela que depuis le début de ce mois d’octobre, nous avons initié un projet de gestion des déchets.

Avant toute chose, il est important de sensibiliser la population locale aux problèmes de pollution de l’environnement causés par les déchets que produit notre mode de consommation actuel. Avec l’appui des professeurs du village, nous avons commencé par sensibiliser les enfants, puis nous avons également fait une réunion avec les parents.

Ensuite, vient la construction des poubelles. Avec la participation des enfants, nous avons fabriqué une poubelle pour les bouteilles de plastique en utilisant…des bouteilles de plastique ! C’est une manière de mettre en pratique le recyclage et d’aller jusqu’au bout de l’idée. En effet, tant qu’à proposer un système de collecte des déchets, autant mettre en place le tri sélectif pour que les habitants prennent directement de bonnes habitudes! Ainsi nous allons limiter, dans la mesure du possible, la quantité de déchets qui sera brulés…

Nous avons commencé à construire des poubelles en bois avec des hommes du village que nous allons peindre avec les enfants. Nous profiterons de l’anniversaire de Fray Martín, la 2ème semaine de novembre, pour les « inaugurer ».

Proyecto de Gestión de la basura en Fray Martín

En la comunidad de Fray Martín, como en la mayoría de los pueblos de la Amazonía, no hay ni un basurero, así que toda la basura se bota en la naturaleza cercana… Por eso, desde el principio de este mes de Octubre, se inició un proyecto de gestión de los desechos. El primer paso es la sensibilización de la población al problema de la contaminación del medio-ambiente con la basura. Con la colaboración de los profesores, empezamos concienciar a los niños y luego hicimos una reunión con los padres.

El segundo paso es la construcción de los basureros. Con la participación de los niños, fabricamos un tacho para las botellas de plástico… reusando puras botellas de plástico!

Ya que vamos a proponer un sistema de colecta de la basura, mejor aprovecharlo para directamente instaurar la recogida selectiva y el reciclaje! Así limitamos lo más posible la cantidad de basura que se va a quemar…

Empezamos a construir tachos de madera con los hombres de la comunidad que luego vamos a pintar de diferentes colores con los niños. Además se organizan talleres de artesanía con materiales reciclados.

Poubelle à ciel ouvert - Basura a cielo abierto

Ramassage des déchets - Colecta de basura

Déchets ramassés - Basura colectada

Tri des déchets - Clasificación de residuos

L'atelier peut commencer - El taller puede empezar

 

Voilà le résultat! - Y aqui el resultado!

Sensibilisation - Sensibilización

Les papas ont fait 12 poubelles - Los papás hicieron 12 basuras

 

Publicado en: Latitud Sur, Latitud Sur au Pérou, Projet "Chacras Integrales" & Reforestation, Projets Latitud Sur Etiquetado con: , , ,

Formation des futurs employés et première production

 

                                                               

Lors des dernières visites au sein de la communauté Veinte de Enero, Latitud Sur et Pronaturaleza se sont consacrées à la formation des futurs employés de l’unité de production d’huile. Pour l’occasion, la terrasse de notre local s’est transformée en salle de classe! Studieusement rassemblés autour d’une table, les élèves appliqués écoutent attentivement Beder Pacaya, ingénieur agronome en charge de la production, qui leur explique le maniement des machines récemment installées.

Et maintenant, place à la pratique ! Une fois tout le monde équipé, la première production est lancée. L’aguaje à maturité est d’abord dépulpée : on sépare la pulpe du noyau grâce à la dépulpeuse. Une fois la pulpe bien sèche et réduite en farine, il est temps de la presser pour en extraire la précieuse huile. Elle doit sa couleur orange vif tirant sur le rouge à sa forte teneur en β-carotène, provitamine A, aux propriétés nutritionnelles et dermatologiques remarquables.

Il faut maintenant travailler sur le rendement et la qualité afin de répondre au mieux à notre première commande d’huile de l’entreprise française Albert Vieille.

Formation du personnel

Premier essai de la presse

Mise en marche de la dépulpeuse

L'huile orange vif d'aguaje

Publicado en: Latitud Sur, Latitud Sur au Pérou, Projet d'Huile d'Aguaje Etiquetado con: , , ,

Un projet qui fait mousse!

En 2011, Latitud Sur lançait en Equateur, dans la province amazonienne de Napo, un projet de production de savons artisanaux dans la communauté de Rio Blanco. Pollué par les rejets des savons chimiques utilisés quotidiennement, Rio Blanco (Fleuve Blanc) était en passe de ne plus l’être…

L’idée? Former les habitants de la communauté à la fabrication de savons dépourvus de produits chimiques et pouvoir ainsi non seulement lutter contre la dégradation du milieu, mais également proposer une activité alternative à l’agriculture, soumise à de fortes variations de revenus.

Un an après le début du projet, celui-ci se révèle un vrai succès ! Une partie des savons, produits avec des matières premières locales sous le nom Yacumama (Déesse des Eaux, en kichwa), est vendue localement, notamment dans des foires artisanales. Les bénéfices réalisés permettent au projet de s’autofinancer…et d’évoluer.

La communauté, hommes et femmes confondus, a en effet très rapidement fait sien ce projet et a pris l’initiative de développer toute une gamme de nouveaux savons : à la recette originale à base d’argile et d’huile essentielle de citronnelle, s’ajoutent désormais celles au cacao, au gingembre, à la cannelle…

Le projet, appuyé dès son lancement par des partenaires dont le soutien n’a jamais failli, a été récemment salué par les autorités locales, qui ont décidé d’apporter également leur aide.

Totalement autonome désormais quant à la production, à la promotion et à la commercialisation des savons, la communauté de Rio Blanco accueille les visiteurs curieux au sein du village, dans le local de fabrication des savons et leur propose de découvrir les différentes étapes de leur genèse.

Rio Blanco dispose aujourd’hui d’une activité annexe, en plein essor, qui permet aux jeunes d’envisager un avenir autre que l’exode rural, si souvent décevant à terme.

Latitud Sur se réjouit aujourd’hui de voir ce projet prendre son envol, totalement affranchi de son besoin d’appui.

Les savons produits par la communauté de Rio Blanco

Publicado en: Latitud Sur, Latitud Sur en Équateur, Projets Latitud Sur Etiquetado con: , , ,

Quand les acteurs de la reforestation se rencontrent….

Le projet  Jardins agro-forestiers et reforestation au Pérou roule maintenant depuis 3 ans à Fray Martin, 9 mois à Santa Rita et  6 mois à San José de Lupuna, et nous constatons qu’il est  impératif de remotiver régulièrement les troupes pour que les objectifs du projet soient atteints.

Jorge et Beder, nos deux agronomes experts en agro-foresterie et en comportement des populations des communautés du Loreto J, organisent régulièrement des réunions avec les bénéficiaires d’une même communauté. Par contre, rassembler les bénéficiaires des 3 communautés dans lesquelles le projet est implanté ne s’est encore jamais fait.  Alors on s’est dit : « Bonne idée! Allons-y! Organisons la Première rencontre intercommunale Jardins agro-forestiers et reforestation le 15 août à Fray Martin! »

Car en effet, un tel évènement  donne l’opportunité non seulement de faire un point général sur l’avancée du projet dans chaque communauté et aux bénéficiaires de partager leurs expériences et leurs inquiétudes respectives, mais aussi de faire connaitre un peu plus le projet et Latitud Sur aux institutions clés d’Iquitos comme l’UNAP (Université), le IIAP( Centre d’investigation de l’Amazonie Péruvienne), et le GOREL (Gouvernement régional du Loreto).

Une matinée d’interactions et  un tournoi  de football plus tard,
nous sentons que nos bénéficiaires sont boostés et rassurés!

L'évènement est annoncé!

Action symbolique : planter un arbre dans le jardin de la solidarité

Cette fois, ce sont les hommes qui préparent le déjeuner pour tous!

Francisco, l’un des bénéficiaires de Fray Martin fait visiter sa chacra aux bénéficiaires de Santa Rita et San José de Lupuna

Publicado en: Latitud Sur, Latitud Sur au Pérou, Projet "Chacras Integrales" & Reforestation Etiquetado con: , ,

Phase finale de la construction du local !

Du 19 au 21 juillet, Latitud Sur et son partenaire Pronaturaleza sont allés ensemble faire une petite visite à Veinte de Enero pour y déposer une grosse partie des machines de production et booster les 10 futurs employés de la petite usine à quelques semaines de l’inauguration du local et du début de la production.

Durant quelques jours, ces derniers ont d’ailleurs participé activement à quelques aménagements du local, sur le point d’être complètement terminé. Plusieurs réunions ont également eu lieu, l’occasion – via des démonstrations sur le fonctionnement de la production, et par de la re-sensibilsation – d’insuffler une nouvelle motivation à l’équipe.

Du concret, il n’y a que ça de vrai!

6 des 10 employés de l’usine de production

Aménagement extérieur du local

Finitions peinture

Beder, notre ingénieur agronome, animant une réunion avec les employés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicado en: Latitud Sur, Latitud Sur au Pérou, Projet d'Huile d'Aguaje, Projets Latitud Sur Etiquetado con: ,

Journée patriotique à Fray Martin

Mercredi 25 juillet à Fray Martin, nous avons fêté le 28 juillet, fête nationale du Pérou.

Comme à chaque évènement régional ou national organisé dans le village, l’équipe Latitud Sur est généreusement conviée à partager les festivités .

C’est à chaque fois un régal!

Ce 25 juillet qui ressemblait à un 28 juillet, nous avons eu la belle  surprise de voir que l’école – fortement sensibilisée et impliquée dans le projet reforestation grâce au dynamisme de ses professeurs – avait tenu à souligner  et remercier la présence de Cuba (alias Jorge Saurin, notre cher agronome) et de la France (alias les volontaires et stagiaires) investis depuis 3 ans dans le village.

Les drapeaux Péruvien, Cubain et Français flottaient dans les airs...


Cérémonie à l’occasion de la fête nationale

Vêtements traditionnels mis à l'honneur

Latitud Sur et Fray Martin, l’histoire d’une belle coopération!

Publicado en: Latitud Sur, Photos Latitud Sur, Projet "Chacras Integrales" & Reforestation, Projets Latitud Sur Etiquetado con: , , ,

Reforestation : mission de mi-parcours accomplie!

Fin juin nous avons atteint l’objectif de 10 000 arbres plantés sur 26 000 pour l’année 2012. La coopération avec Fray Martin, Santa Rita et San José se poursuit donc sous les meilleurs hospices, fruit d’une relation de confiance qui s’est établit entre les bénéficiaires et Latitud Sur.
En dehors du projet, nous attachons de l’importance à partager des moments avec villageois, notamment lors des évènements locaux, régionaux et nationaux. Dernièrement nous avons par exemple célébré la San Juan avec les professeurs et les enfants de Fray Martin. Un repas dans la joie et la bonne humeur!

Publicado en: Latitud Sur, Latitud Sur au Pérou, Projet "Chacras Integrales" & Reforestation Etiquetado con: , ,

Premiers congés solidaires

      Entre le 11 et le 17 mai 2012, Latitud Sur a mis en place ses premiers congés solidaires avec 11 employés de l’entreprise Blachère Illumination, qui finance en partie le projet reforestation depuis 2012. L’équipe a été accueillie à bord du Selva Viva,  qui s’est ensuite amarré non loin de l’entrée du village de Fray Martin où il a passé la semaine entière.  Le matin dès 7h30, l’équipe était en route pour le village de Fray Martin à bord d’un bateau collectif pour travailler sur le projet de reforestation. Dans le village l’équipe a entrepris toutes sortes de travaux et de découvertes : plantation d’un arbre dans le bois de la solidarité, reforestation d’aires communales : plantation des palmiers aguaje le long du ruisseau et plantations d’arbres fruitiers dans la parcelle de l’école, travail de remplissage de sacs et de semis de graine dans la pépinière, travail de nettoyage d’une parcelle et découverte de différentes parcelles avec les bénéficiaires du projet.

Consignes du matin, on écoute Jorge l'agronome!

       L’après-midi selon l’envie des personnes de l’équipe Blachère, différentes activités ont été organisées dans le village et à l’extérieur : marche vers le village voisin de Santa Rita, pêche avec les habitants du village ou avec le capitaine du bateau, jeux avec les enfants du village, visite de la ferme aux papillons à Padre Cocha… Un soir , ils sont aussi allés faire une marche de nuit.

La dernière journée, les enfants et leurs professeurs se sont attelés à la composition artistique d’une banderole de remerciements pour Blachère. En fin de matinée, l’équipe Blachère a proposé de faire une collecte des déchets avec les habitants. Puis, avant de profiter du grand barbecue organisé avec tout le village et de l’après-midi festive pour marquer le départ de l’équipe,  l’équipe Blachère a remis des cadeaux aux participants du projet ainsi qu’à l’école.

Composition des enfants de Fray Martin pour Blachère

 

Brûlage des déchets après ramassage

Conclusion : la formule congés solidaires est un cocktail détonnant d’éco-responsabilité, de tourisme et de solidarité qui pourrait intéresser n’importe qu’elle entreprise!

Publicado en: Latitud Sur, Projet "Chacras Integrales" & Reforestation, Voyages éco-touristiques & solidaires Etiquetado con: ,

Fin des inondations à 20 de Enero

Après une période d’inondations dans le village de 20 de Enero, l’eau s’est retiré et la vie du village a pu reprendre son cours. La construction du local de transformation de l’aguaje en huile va donc pouvoir se terminer, et nous pourrons passer à la prochaine étape : l’installation des machines et la formation d’un groupe d’une dizaine de bénéficiaires à leur utilisation

.

Publicado en: Latitud Sur, Latitud Sur au Pérou, Projet d'Huile d'Aguaje Etiquetado con: , , , ,
Visit Us On FacebookVisit Us On Twitter