Première édition de la croisière aquario-solidaire!

Prenez un bateau en bois, 9 experts aquariophiles passionnés de voyages, quelques épuisettes et filets de pêche, des étendues d’eau à perte de vue comme en offrent l’Amazone et l’un de ses affluents, le Napo: vous aurez là la recette parfaite pour une croisière passionnante et riche en aventures.

Du 3 au 17 octobre dernier, les volontaires de Latitud Sur recevaient à Iquitos un groupe de 9 ichtyologues (experts des poissons) français pour un premier voyage « aquario-solidaire » organisé en collaboration avec le site web www.aquariomania.net et l’entreprise Tetra, société spécialisée dans la fabrication et distribution de produits d’aquariophilie. Le but de ce voyage de 16 jours, dont 12 de croisière à bord du Selva Viva, était de partir à la découverte des espèces endémiques de poissons qui peuplent l’Amazonie péruvienne, tout en y ajoutant une dimension solidaire.

L’arrivée du groupe fût marquée par la non réception de leurs bagages à l’aéroport d’Iquitos, plutôt problématique car les précieuses valises contenaient  du matériel de pêche (indispensable pour ce type de voyage) et de coûteux équipements vidéos devant servir à la réalisation d’un documentaire. Remuant ciel et terre auprès du personnel de l’aéroport d’Iquitos et celui de Lima par téléphone, perdant parfois un peu patience, tous finirent  tout de même par récupérer la totalité des bagages le matin même du départ pour la croisière.

Le groupe avait entre-temps pu découvrir Iquitos. A commencer par le marché de Belén et ses exotiques étals, où l’on trouve pêle-mêle des fruits tropicaux, tous types de poissons fraîchement pêchés, des œufs et de la viande de tortue ou encore des vers de palmiers grillés et des beaux morceaux de caïmans prêts à être cuisinés… Puis, ce fût la visite des aquariums de Raul Yalan, exportateur de poissons ornementaux qui mit nos voyageurs dans le bain : ils purent contempler les espèces les plus réputées de la région et obtenir de précieux conseils pour leur croisière. Sur le trajet du retour, ils furent même invités cordialement à visiter un élevage de coqs de combats, pratique qui passionne les habitants de la région.

3 jours après leur arrivée, il est temps de passer aux choses sérieuses et de commencer la croisière : la première soirée fût consacrée à la recherche de Discus, une espèce qui passionne particulièrement une partie du groupe, sur le fleuve Nanay. La pêche de nuit, armés de filets servant à ratisser de larges zones, fût infructueuse et nos compères rentrèrent bredouilles : pas de trace de discus… Il en fallait tout de même plus pour décourager nos aquariophiles, ravis par le charme du Selva Viva et les époustouflants paysages qui s’offraient à eux durant la navigation.

Démonstration pêche du paiche

Il est décidé de remonter le fleuve Napo rapidement afin d’atteindre Fortaleza, un village Huitoto. Cette ethnie originaire du fleuve Putumayo en Colombie tente tant bien que mal de préserver sa culture, ses traditions et sa langue. Notre groupe d’aquariophiles a d’ailleurs décidé de leur offrir un filet de pêche destiné à l’élevage du païche (Arapaimas Gigas), le plus grand poisson d’eau douce au monde. La communauté accueille ce présent avec une  joie non dissimulée et offre en échange une spectaculaire démonstration en capturant  quelques impressionnants spécimens sous les yeux ébahis des voyageurs. La dimension solidaire de ce voyage ne s’arrête pas là puisqu’un des passagers, opticien de profession, a amené avec lui du matériel pour des tests de vue et des lunettes qu’il a collectées tout au long de l’année afin de les distribuer dans les villages traversés. Une première distribution est donc effectuée à Fortaleza avec l’aide de Charline, formée pour l’occasion aux tests optiques.

Après 2 jours passés dans la communauté pour découvrir la culture Huitoto et explorer les lagunes alentours afin de recenser un maximum d’espèces de poissons, il était temps de quitter Fortaleza pour entreprendre la descente du Napo en direction d’Iquitos. Les séances de pêche, à la canne ou au filet, s’enchaînent chaque jour sur les bras morts et les petits cours d’eau, dévoilant toujours un peu plus la biodiversité de la région. Nos experts s’en donnent à cœur joie, collectent des dizaines d’espèces de poissons différentes et les répertorient : Apistogrammas, Coridores leucomelas, Brochis spendens, Characide, Bolkhia Fredcohui, Shuyos, Myleus  Hemigrammus, Astyanax, Carachamas, Achirus achirus, Ambidoras et  Loricarides pour n’en citer que quelques-unes… (que les non-experts me pardonnent  pour cette liste de noms barbares…).

Corydoras leucomelas

Un autre temps fort de ce voyage sera la visite d’Urco Mirano, village où vit l’ethnie Yagua, dont la culture est restée très préservée : les  habits, les danses et les maisons traditionnelles ravissent les passagers du Selva Viva et la rencontre avec les habitants est pleine d’émotions. Les essais du tir à la sarbacane, arme encore utilisée par les anciens pour la chasse, sera particulièrement appréciée par nos aventuriers.

Le voyage se conclura par une  visite de l’île aux singes et du « serpentario », 2 refuges pour animaux, car il n’y a pas que les poissons qui intéressent nos passionnés, avant de rejoindre le port d’Iquitos et d’abandonner, non sans quelques regrets, le Selva Viva.

Le voyage fût riche en expériences fortes, en rencontres passionnantes et en découvertes, tant pour les passagers que pour les volontaires de Latitud Sur. Le seul bémol pour certains participants fût, malgré d’incessantes recherches, de ne pas trouver de Discus, cette espèce qui les passionne tant. Qu’à cela ne tienne, nous redoublerons d’efforts pour les prochaines éditions des croisières  du programme d’expéditions aquariophiles à dimension solidaire « Amazonie 2015 » en collaboration avec Aquariomania et Tetra, afin de contenter tous les passionnés de poissons ornementaux.

Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, vous pouvez consulter le site www.aquariomania.net où est déjà mise en ligne la première partie du documentaire réalisé au cours de cette croisière. Vous pouvez également consulter notre album photo sur facebook :

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10152235873955697.922744.322626845696&type=1

Test de vue avec Charline

 

Concours Sarbacane

Achirus achirus

Ambydoras

Au travail!

De beaux moments de partages

L'équipe

 

Posted in Latitud Sur, LS au Pérou, Photos LS, Voyages éco-touristiques & solidaires Tagged with: ,

De si jolis poissons!

L’Amazonie Péruvienne est riche en biodiversité, riche en espèces de poissons.

Et il y en a pour tous les goûts!

Pêcher pour manger du poisson frais, pêcher pour le sport, collecter les poissons ornementaux …. Grâce aux croisières sur le Selva Viva tous vos souhaits peuvent se réaliser!

Récemment nous avons eu des passagers fans de Tucunaré, ils ont été gâtés!

Sur le Nanay, à bord du Selva Viva ou de son annexe, nous leur avons proposé les meilleurs spots!

En Octobre les poissons ornementaux seront à l’honneur et le fleuve Napo sera notre mine d’or!

Si l’envie de voyager avec nous vous prend, n’hésitez pas à vous renseigner en contactant Bruno Rossignol, chargé de tourisme : iquitos@latitudsur.org

Piranha noir

 

Tucunaré

Barracuda

Posted in Selva Viva Tagged with: , ,

Le Yarapa, une rivière à découvrir!

Le Yarapa est l’un des affluents de l’Amazone, un rivière intime, agréable et riche en faune & flore que nous avons incorporer dans plusieurs de nos croisières (Yarapa 4 jours, Pacaya Samiria 5, 7 et 10 jours).

 Sur le Yarapa, on se sent très proche de la nature. La rivière et ses nombreux petits ruisseaux attisent notre enthousiasme, on aimerait voir où est-ce qu’ils mènent, il nous tarde d’être au cœur de cette belle forêt amazonienne et de l’observer.

Quand le Selva Viva s’amarre, nous partons à l’aventure, nous partons découvrir l’incroyable biodiversité du lieu!

Photo de notre dernière croisière Yarapa

Session pêche aux piranhas

Posted in Latitud Sur, Livre d'or du Selva Viva, LS au Pérou, Voyages éco-touristiques & solidaires Tagged with: , ,

Le Curaray, hors des circuits touristiques habituels

La croisière Curaray, c’est une aventure  marquante!
Marquante car surprenante, surprenante et envoûtante, envoûtante et tellement plaisante!
Le Selva Viva est le seul bateau touristique à naviguer sur ce fleuve

 « Merci aux esprits de l’Amazone pour ce voyage unique»

L’occasion de distribuer le matériel scolaire acheté grâce au don d’Alain Rudaz et Dominique Benvenuti, passagers sur la croisière Curaray 2011.

Luis, notre guide local sur une grande partie du voyage

Petit coin de paradis

Grâce à sa passion pour les poissons ornementaux, Philippe n'a jamais été à court d'amis!

Envoûtant coucher de soleil...

Matériel scolaire offert à l'école de Bolivar grâce à un don

Photo de groupe

Posted in Latitud Sur, Livre d'or du Selva Viva, Voyages éco-touristiques & solidaires Tagged with: ,

Nouvelle dynamique d’équipe

Il y a maintenant trois Volontaires de Solidarité Internationale à Latitud Sur, dont deux nouveaux arrivants : Charline, assistante de coordination et Bruno, chargé de tourisme.

Posted in Equipe-LS-Pérou Tagged with: ,

Curaray avril 2012, une croisière inoubliable!

“Merci aux esprits de l’Amazonie pour ce voyage unique et envoûtant. Merci à Serge et Jean-Patrick pour la découverte éclairée de ce milieu à l’âpre beauté et pour le partage des connaissances ……merci à tout l’équipage pour la qualité de vie à bord et son aide”

       Équipage, membres Latitud Sur et passagers

Posted in Livre d'or du Selva Viva Tagged with: , , ,

Du nouveau dans l’équipe Latitud Sur Pérou !

Après un mois de passation en octobre, Céline et Aurélien ont repris la suite du travail de Sophie et Nicolas qui sont partis vers de nouveaux horizons début novembre.

Aurélien a pris le relais de Nicolas et occupe le poste de Responsable Tourisme Solidaire qui vise à développer l’activité touristique du Selva Viva.

Céline a pris la suite de Sophie sur le poste de Chargée de Mission Pérou qui vise à coordonner les différentes activités de l’ONG et effectuer le suivi administratif et financier.

Le reste de l’équipe est toujours en place : Jorge, ingénieur agronome responsable du projet de reforestation. Serge, administrateur du Selva Viva. Hernan, capitaine du Selva Viva.

Nous souhaitons bonne route à Sophie et Nicolas et bienvenue à Céline et Aurélien !

Posted in Equipe-LS-Pérou Tagged with: , , , ,

Evènement Ecocert & 10 000 arbres plantés

Latitud Sur et son partenaire Forestever ont organisé, le 12 août 2011, un “évènement” dans la communauté Fray Martin de Porres. Cet évènement, financé par Ecocert, a consisté à planter plus de 200 arbres le long du chemin communal qui mène au village, avec la participation de tous les bénéficiaires du projet.

Reforestation du chemin communal - Fray Martin de Porres

Ainsi, dans la partie non inondable du chemin, c’est à dire la plus proche de la communauté, des fruitiers tels que l’arbre à pain et la caïmito ont été plantés. En revanche, dans la partie inondable, ce sont des palmiers Huasaï qui ont été plantés pour compléter avec les palmiers Aguaje plantés quelques mois auparavant.

Plantation de Huasaï

Cet “évènement” permet aussi de célébrer la réussite du projet. En effet, les 10 000 arbres prévus pour 2011 ont été plantés! Le projet se continuera donc en 2012 et 2013 avec toujours un objectif de 10 000 arbres plantés par an et le soutien financier de la fondation Up2Green.

Participation des enfants

Avant de clôturer la journée, près de 100 plantons de coco ont étés distribués aux bénéficiaires, entre autres à l’école du village. L’équipe Latitud Sur-Forestever en a profité pour en planter quelques uns avec les enfants de Fray Martin de Porres.

Distribution de plantons de coco

Posted in Projet "Chacras Integrales" & Reforestation

Latitud Sur cherche un stagiaire/volontaire

Dans le cadre de son projet de valorisation des ressources naturelles par la transformation en huile grasse d’une espèce locale, l’Aguaje (Mauritia flexuosa), Latitud Sur recherche un stagiaire/volontaire pour la réalisation d’une Etude d’impacts.

Récolte durable d'un Aguajal

Ce projet se déroule dans la communauté Veinte de Enero dans la Réserve Nationale Pacaya Samiria, à quelques heures de navigation de la ville d’Iquitos.

Communauté Veinte de Enero

L’objectif est de permettre à la population locale de générer des revenus supplémentaires à partir de ses ressources naturelles, tout en les préservant et en remplaçant des pratiques économiques, responsables de la déforestation, telles que la production de charbon ou la culture sur abattis/brûlis.

La mission du stagiaire/volontaire consistera à mettre en place des indicateurs et à analyser les impacts du projet, aussi bien environnementaux que socio-économiques, sur la zone de production et la population bénéficiaire.

Latitud Sur a besoin de quelqu’un dès à présent pour une durée de 2 à 4 mois.

Pour en savoir plus, merci de lire la fiche de poste suivante:

Descriptif poste LS 2011 Perou-Etude d’impact

Ou de contacter Sophie, chargée de Missions sur place: sophie.fasne@latitudsur.org

Posted in Projet Huile d'Aguaje Tagged with: , , , , , , , , ,

Lancement du projet Sacha inchi

Avec le soutien de la fondation française Man & Nature et en partenariat avec le comité de producteurs péruvien COPASIMOL, Latitud Sur a pour objectif d’aider près de 300 producteurs de 16 communautés rurales du Loreto (Amazonie péruvienne) à améliorer leur production de Sacha inchi.

Le Sacha inchi (Plukenetia volubilis linneo) est une plante locale très riche en oméga 3 et 9. Son huile est très réputée. Pour plus d’informations, cliquer sur le lien suivant.

Fiche plante_Plukenetia Volubilis Linneo_Sacha inchi_LS_30%

Culture de Sacha inchi

Ainsi, COPASIMOL ne se contente pas de produire le Sacha inchi mais également transforme ses graines, à l’aide d’une presse hydraulique, en huile grasse qui est ensuite commercialisée.

Des entreprises cosmétiques française, par la biais de Man & Nature, et Latitud Sur, souhaitent aider ces producteurs dans leur production afin de les aider à commercialiser cette huile.

La première étape du projet est donc la réalisation d’Audits auprès des producteurs de Sacha inchi. Suite à ces Audits, des Ateliers de formation seront organisés en fonction des besoins identifiés. L’objectif étant d’obtenir une production de qualité mais aussi équitable et en harmonie avec l‘environnement amazonien.

Enquêtes à Varillal

Visite de la parcelle d'une productrice vers Varillal

Posted in Projet Huile de Sacha inchi Tagged with: , , , , , , , ,
Visit Us On FacebookVisit Us On Twitter